Accueil | Publications | OSER-JEUNES | Actualités | La Chambre de commerce de la MRC de L'Assomption encourage des actions en faveur de la persévérance scolaire

La Chambre de commerce de la MRC de L'Assomption encourage des actions en faveur de la persévérance scolaire

Le 12 février dernier, au cœur des Journées de la persévérance scolaire (JPS), la Chambre de commerce de la MRC de L’Assomption a agi pour la persévérance scolaire en dédiant son déjeuner mensuel à la relève. Elle a offert à ses membres un moment d’échange sur le rôle que les employeurs peuvent jouer dans la réussite éducative des jeunes. Intitulée « Encourager notre relève, l’affaire de tous! », cette rencontre a réuni plusieurs personnes, dont Mélanie Huard, chargée de projet pour la certification OSER-JEUNES, qui y a esquissé le portrait du décrochage scolaire dans la MRC pour ensuite présenter le programme de certification OSER-JEUNES et ses avantages. Au cours du déjeuner, trois employeurs ont pris la parole et fait part aux autres membres de leurs convictions face à l’encouragement de la persévérance scolaire. Monsieur Peter Fogarty, propriétaire du METRO Plus – Marché Fogarty, et madame Stéphanie Pilon, directrice des ressources humaines des Supermarchés IGA Crevier de Lanaudière, ont livré un témoignage à la fois touchant et enrichissant. Ils ont décrit quelques pratiques exercées dans leur organisation pour faciliter la conciliation travail-études et valoriser l’éducation. Les membres présents ont apprécié l’allocution de monsieur Nicolas Arsenault, président directeur général du projet Mobilys. Une idée ressort, soit la volonté des participants de s’impliquer en faveur de la persévérance scolaire.  

 

Des employeurs certifiés OSER-JEUNES témoignent!

C’est avec une fierté que monsieur Peter Fogarty a expliqué les raisons de son dévouement à l’égard de la lutte au décrochage scolaire. Président de la chambre de commerce, il assume le rôle de partenaire promoteur du programme de certification OSER-JEUNES, en plus de s’impliquer dans la Fondation pour l’encouragement scolaire. Épicier-propriétaire, il embauche et reçoit en stage de nombreux étudiants, à qui il offre des conditions favorisant la conciliation travail-études. 
 
Son témoignage a été suivi de celui de madame Stéphanie Pilon, qui, en plus de décrire l’implication de son organisation dans les JPS 2013, a expliqué les programmes mis en place dans les épiceries du Groupe Crevier pour encourager la persévérance scolaire. Son superbe programme de bourses à la persévérance, créé l’an dernier, a été présenté en détail. La première remise de bourses aura lieu le 25 février prochain. Madame Pilon a également parlé du contrat que le Groupe Crevier fait signer à tous ses employés étudiants pour qu’ils comprennent bien l’importance de leur réussite aux yeux de leur employeur. Monsieur Sébastien Nadeau, porte-parole d’OSER-JEUNES et vice-président, Ventes locales dans Lanaudière, pour tc MEDIA, a également apporté son témoignage en rappelant sa motivation à porter l’habit de porte-parole de la certification OSER JEUNES.
 

Ils ont agi!

La persévérance scolaire étant un enjeu important du développement économique québécois, l’appel à entrer dans l’action a été lancé et deux membres présents ont immédiatement demandé leur certification. Bravo au Club de Golf de l'Épiphanie et à la Coopérative animation jeunesse de l'amitié (CAJA) d’avoir choisi d’adhérer à  OSER JEUNES!
 

Michel Goudreau, directeur du CFP des Riverains, et Marie Carole Daigle, attachée politique du bureau du député de Repentigny, Scott McKay, étaient présents pour recevoir leur certification OSER-JEUNES de base, décernée aux entreprises n’embauchant pas d’étudiants en période scolaire. Ils sont accompagnés sur la photo de Sébastien Nadeau, porte-parole d’OSER-JEUNES, et de Mélanie Huard, chargée de projet pour la certification OSER-JEUNES.

Des données méconnues

La présentation de Mélanie Huard comportait un jeu-questionnaire interactif qui a permis de rappeler certaines statistiques qui semblaient méconnues des gens d’affaires. À elles seules, ces statistiques sont une motivation pour les gens d’affaires à s’impliquer. Le taux de décrochage dans Lanaudière  est de 18 %; le taux de diplomation, après sept ans au secondaire  dans la MRC de L’Assomption, est de 73,7 %. Le pourcentage d’entreprises lanaudoises disant connaître des difficultés de recrutement  est de 15 %; cette proportion varie selon la taille de l’entreprise et son secteur d’activité. 
 

Agissez, vous aussi, pour la réussite scolaire!

L’un des constats de ce petit exercice est que trop peu de gens savent qu’il n’est pas obligatoire d’embaucher des étudiants pour obtenir la certification OSER-JEUNES. Pour poursuivre l’exercice, on visite la section « À propos » du site oser jeunes.org  
 
La certification OSER-JEUNES est un projet du Comité régional pour la valorisation de l’éducation (CREVALE), dont le financement est assuré, en partie, grâce à une entente spécifique en valorisation de l’éducation rassemblant plusieurs partenaires : la Table éducation de Lanaudière (regroupant les Commissions scolaires des Samares, des Affluents et Sir Wilfrid Laurier, le Cégep régional de Lanaudière et l’Université du Québec à Trois Rivières), la Conférence régionale des élu(e)s de Lanaudière, le Forum jeunesse Lanaudière, l’Agence de la santé et des services sociaux de Lanaudière, Emploi Québec, la Direction régionale du ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport, ainsi que les caisses populaires Desjardins de Lanaudière. En plus des parties à cette entente, d’autres partenaires contribuent au financement du CREVALE, en l’occurrence Service Canada et l’organisme Réunir Réussir.   
Plan du site  |  Conception : Kiwigraphik  |  Réalisation : NeXion
| | Partager